Un reptile sur le divan

Wild.

04 août 2004

Je voles les mots d'un autre.

LUI : Qu'est-ce que ça veut dire, parler de l'amour ? Tu ne peux pas parler de l'amour. Je veux dire… Il n'y a rien de moins universel que l'amour. L'amour, c'est a-universel.ELLE : A-universel ? Qu'est-ce que ça veut dire ? Ce n'est même pas un mot qui existe.LUI : Je sais, je sais. Mais qu'est-ce que ça change ? Ca ne change rien. Oké, ce n'est pas un vrai mot. Mais…ELLE : Mais quoi ? L'amour n'est pas un sentiment universel ?LUI : Non. Non, ce n'est pas universel. Enfait, il n'y a rien de moins universel que l'amour. Tu ne... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 00:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 août 2004

Nota à propos des images de ce carnet.

Donc, mis à part une précision quelconque, les images et dessins présents ici bas ne sont pas de moi, mais d'un ami dont je tairais le nom à sa demande.Ces dessins sont des commandes ou bien des cadeauxqu'il m'a fait quand je lui contais certaines aventures.Il connaît l'existence de ce site et la garde sous silence.
Posté par Darwin à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 août 2004

Sommeil et tension.

Je tente vainement de tuer mon insomnie en surfant ça et là au gréde mes favoris. Lentement mais sûrement je passe quasimentpar tous, même ceux qui n'offrent que peut d'intérêt en cette heuretardive. Tout paraît bon pour atteindre le sommeil. Je sais ce quime permettrais une nuit onctueuse, mais c'est pour l'instantinatteignable. Je dois être patient, au risque de perdre un peude raison, prendre sur moi et attendre les retrouvailles salvatrices.
Posté par Darwin à 02:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2004

Les sons reptiliens du moment.

Groupe - chanson : republic of loose - tell more liesFaze action - there's no time Automato - Hollywood and wine.sporto contes - leeEsther Satterfield - love music
Posté par Darwin à 16:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2004

Les oreilles du reptile.

"Quand j'écoute ta radio, je me dis "tiens, peut-êtrequ'il écoute lui aussi à ce moment?", c'est souvent le soir".J'aime bien quand des gens me disent ce genre de chose.Savoir qu'une action anodine vous rappelle à la mémoirede quelqu'un qui vous est cher, c'est très réconfortant.Corolle, saches que j'ai les mêmes pensées quand j'écoutecette radio, et que je l'écoute souvent toute la journée.
Posté par Darwin à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2004

Présence, absence et toutes ces sortes de choses.

J'ai beau ne pas vouloir devenir deux, dans le sens couple,j'aime dormir accompagné. J'aime sentir un corps contrele mien, j'aime m'endormir après elle, entendre doucementsa respiration diminuer et prendre le lent rythme du sommeil.J'aime sentir le poids de ce corps, son odeur accaparanttoutes mes cellules olfactives, sa fraîcheur contre moncorps brulant. J'aime avoir des bras autour de ma taille,une tête sur mon épaule. J'ai besoin de contact. Je sais que je vais être en manque de contact durant quelquessemaines, les vacances des... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 02:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 juillet 2004

Dans la nuit les flammes.

Dans la nuit, les flammes s'élèvent, indomptables, puissantes et brulantes.Je regarde et j'alimente ce feu, il me fascine, me réchauffe, me surchauffe.La température est telle que je suis torse nu, une fourche à la main, suantsi fort qu'une fine pellicule de cendre recouvre ma peau moite.Parfois les flammes laissent la place à une fumée épaisse, âcre, piquante.Tel ce feu, je bouillonne en continu. On me l'a souvent fait remarqué,j'ai souvent servi de chauffage d'appoint caliné pour en être si sûr.Mais ce feu ne me dévore pas, il... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 01:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2004

Reptation, apaisement et découverte de l'autre(et de soi)

Le propre d'un reptile tel que moi, c'est de ne cesser d'en apprendretous les jours. Mon lapin de vendredi c'est finalement déplacé dimanche,lundi un SMS intercepté m'a emmené vers l'une et un second vers l'autrehier. A elles, je leur parle, beaucoup trop, je me dévoile, je n'ai rien à leur cacher, elles en font de même. Mes confidences horizontaleson bien plus de teneur que mes diatribes verticales. Horizontalementje communique, parfois sans parler, verticalement je me donne en spectacle, je joue à moi implacable et dur. Mais... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 10:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 juillet 2004

Je ne suis pas énervé, c'est juste une question de bienséance.

Juste un mot pour ceux et celles qui ne peuventpas se rendre à un rendez-vous galant, surtoutlorsque l'empêchement est confirmé environcinq heures avant l'heure de rendez-vous :Prevenez la personne qui vous attends, et pasune heure après l'heure du rendez-vous.Surtout quand on à préparé un repas quantitatifet qu'on à refusé une soirée qui aurait pu comblerle trou laissé par le lapin posé. Je ne suis pasénervé, c'est juste une question de bienséance.
Posté par Darwin à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

  Avertissement
Ce blog est édité sous un faux pseudo.
Darwin est une identité que j'ai pris
pour pouvoir écrire ici des choses très
personnelles, sans pour autant blesser
mes proches ou les personnes concernées
par ces notes.
Veuillez excuser ce subterfuge.