Un reptile sur le divan

Wild.

29 janvier 2005

Message perso pour Bly the Doll

En fait je peux pas commenter sa dernière note donc je le fait ici.(je met un track back qui fera office de lien vers le commentaire, si ça marche) Le tout, c'est d'essayer de ne pas mélanger trop les différents vies que l'on a. Trop rapidement dévoiler des choses personnelles quand ton identité est facilement visible, ça peut faire que des personnes mal intentionnées profites des informations qu'elles ont sur toi pour assouvir certains de tes désirs cachés. Je sais, ça fait moralisateurs mais bon, c'est pas le but. Le net... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 15:51 - Commentaires [4] - Permalien [#]

28 janvier 2005

Spleen pseudo romantique à deux balles.

En ce moment, rien ne se passe. Pas "Rien ne se passe comme prévu", non, ya rien de prévu, RIEN NE SE PASSE. Je me perd dans un spleen pseudo romantique triste à deux balle, les pires. Bientôt je mettrais des poésies pourraves qui ne valent même pas les octets qui les retiennent en mémoire. Sexuellement, je n'en parle même pas, parler du vide ça ne sert à rien. Heureusement que j'ai des potes et des copines qui dès qu'ils/elles ont une occasion que je me sorte les doigts du cul, ils/elles pensent à moi, même si je peut pas... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 19:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 janvier 2005

Revoir une jeune fille...

Revoir une jeune fille sans penser à la case sexe, faire les abrutis dans lemétro, imiter steve austin en normal play, slow motion et fast forward, abuser de bon pain et de gelée de groseille, diagnostiquer un nordinateur mais ne pas intervenir car n'ayant pas la connaissance anato-cybernétique adéquate, enlacer pour enlacer, réchauffer et c'est tout, épprouver de la tendresse simple et sans double sens injurieux, chahuter comme des enfants, un bisou sur la joue chaleureux. Merci corolle, ça fait du bien à l'âme.
Posté par Darwin à 23:06 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
23 janvier 2005

mini-solitude extérieure.

Bon, à l'intérieur, je ne suis pas seul, ma dualité blogesque en est un reflet certain. Mais à l'extérieur, je conçois en ce moment l'égoïste envie de juste dormir avec une fille. Pas de sexe, ça j'ai envie trop souvent pour que ça paraisse étonnant. Juste. Ma principale envie, c'est quand même d'avoir le dos d'une fille contre ma poitrine quand je dors. Pas longtemps, une nuit ou deux. Sentir une respiration, avoir quelqu'un dans les bras qui ai assez confiance pour s'endormir sans soucis durant quelques heures. Mais... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 23:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2005

Avis divergents(il en faut sinon ya pas de dialogue).

Darwin dit : je peut te raconter une de mes déception avec des fille(enfin avec une)? pour te montrer que moi aussi je suis maudit. il y a un magasin de vêtements pas loin de chez moi à 5 bornes donc y il avait une jolie demoiselle à la caisse, et en sortant du magasin ma mère me fait remarquer que la fille me draguait ouvertement (et aussi parce qu'elle m'a fait 25%) donc j'y crois pas trop, mais on y retourne, et elle recommence, et donc... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 02:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 janvier 2005

J'avais dis que je reviendrais, mais je ne pensais pas aussi vite.

Lectrices, lecteurs. J'ai évoqué ici de nombreuses fois mon mode de fonctionnement quant à l'approche et la différenciation du sexe et des sentiments. Pour résumer, comme les chevaliers(sans le prestige)j'aime d'amour courtois des gentes dames mais certaines personnes daignent m'offrir en plus du salut de l'esprit celui du corps. Dernièrement, j'ai passé trois jours avec une jeune fille au vorace appétit. Elle est parfaitement au courant de mes activités et appele en rigolant mon "harem" ces personnes(ce n'est pas un... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 02:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]

26 décembre 2004

La fin du reptile.

Je fais comme mes ancêtres les dinosaures, je disparaît à l'époque glassiaire. Je n'ai plus rien à écrire ici, je n'en ai plus ni l'envie ni le besoin. Quand on se force pour faire un truc, surtout quand ce n'est pas du travail a proprement parlé, ce n'est pas bon. Remarquez, je ne me force même plus a écrire, je n'écris plus. Je continu ailleurs, je quitte cette peau écailleuse qui commence à me serrer..
Posté par Darwin à 23:14 - Commentaires [14] - Permalien [#]
24 décembre 2004

Crappy X-mas (satan klaus reloaded)

Posté par Darwin à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 décembre 2004

Poisseux.

(ps : je n'ai pas baisé, ça évitera les remarques qui risqueraient de me faire chier)
Posté par Darwin à 00:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
10 décembre 2004

Vide.

Vide, rien a dire, plus tard, je tarde à écrire, mais j'attends que certains évennements prennent fins et que d'autres se mettent en place. Tout est une question de cycle, tout. Donc, une mini-ère s'achève pour moi, enfin, en cours d'achèvement, j'attends la mise en place du décors pour repérrer et j'attends mon script dans ma loge en fumant tranquillement. Mis à part ça, j'ai eu se soir plein de compliments de diverses personne, sur mon comportement intime. Le problème, c'est qu'a trop le répéter je vais finir par me croire... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 00:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]

  Avertissement
Ce blog est édité sous un faux pseudo.
Darwin est une identité que j'ai pris
pour pouvoir écrire ici des choses très
personnelles, sans pour autant blesser
mes proches ou les personnes concernées
par ces notes.
Veuillez excuser ce subterfuge.