Un reptile sur le divan

Wild.

02 avril 2005

I hate when I hear bad music, i fell like to kill the first who tells me "that kind of a blasting stuff !"

Après son divorce, après un film qui a fait un gros flop au box office, après un dernier album(mais bon moi je pense ça pour tous) qui s'est planté sévère, la mignone mais désagréablement pas talentueuse Mariah sort un nouveau disque. Bon, comment elle va faire pour que les gens l'achète ? Remettre le shorty en jean pour que les mecs se masturbent sur la pochette, après font écouter cette pop suintante de mauvais goût aux jeunes filles qu'ils vont tirer sur la banquette arrière ? Non, une attaque bien plus vicieuse. Un interview... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 00:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mars 2005

Last night I cried, fuckin' bad dreams.

La nuit dernière, j'ai fait je crois le plus mauvais rêve dont j'ai le souvenir. Un parent proche venait me voir et m'annonçait, sans expression, la mort de mon frère. Et je me suis mis à pleurer dans mon rêve. Un de mes amis se tenait près de moi dans se rêve, la seule chose dont je me souvienne c'est de l'avoir pris dans mes bras et de me mettre à braire, pleurer violement, tellement fort que ça m'a réveillé. Je me suis réveillé en pleurant, en criant comme dans mon rêve. je me suis rendu compte qui ces cris on retentis dans la... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 01:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2005

Just tell a story(spit it up, it might be good for you)

Il y a de cela quelques années, Esiah vivait tranquillement dans sa petite maison en bois, à quelques kilomètres de la civilisation. Il avait l'électricité, l'eau courante et le gaz naturel. Lui, ses livres, ceux qu'il avait écris, ceux qu'il écrivait et ceux qu'il lisait. Les rares personnes qui passaient le voir était son éditeur, qui était aussi son meilleur ami, son neveux qui le prenait pour un père de remplacement et qui passait souvent lui régler ses problème d'ordinateur et un animal, qui venait la nuit, qu'il n'avait... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 02:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 mars 2005

Stealing time to Time.

Pas longtemps, juste deux heures et demies passées avec elle. J'étais sur place, j'ai hésité, deux heures d'hésitations. "Fais d'abord les trucs chiants que tu as à faire, accompagne ton pote là où il doit aller, casses toi sans te retourner sinon ça devient limite larmoyant et entre mecs hétéros dont l'un des deux accompagné de sa régulière du moment, ça le fait moyen surtout dans une gare bondées de touristes casses couilles qui trouvent que le jeudi est un bon jour de départ bref".J'ai hésité deux heures, puis j'ai... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 22:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
15 mars 2005

Holydays far from me.

Je m'éloigne de moi quelques jours, histoire de respirer.
Posté par Darwin à 12:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 mars 2005

Just because I really like myself.

Posté par Darwin à 23:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 mars 2005

"MAIS TU VAS LA CRACHER TA VALDA !!"(pareil, presque une redite)

Voir enfin des réponses qu'on attendait sans les attendre, savoir enfin, se libérr d'une partie qui nous taraudait comme une tige filté pour un boulon un peu trop serré. Mettre à plat, maudire un peu le moyen utilisé. Oui, en face à face, ç'aurait manqué de panache. Mais là, il ne sagissait pas de cultiver un cool flegmatique de britannique au service de la reine, non, il s'agissait d'avouer, un gros bloc de mots, et d'en avoir un en retour. Ne plus éluder, se doter dans l'âme du nom d'un cathare célèbre comme Trancavel, et... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 01:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 mars 2005

"Malheur de malheur" *

* (un bout de photo retravaillé au premier qui envoie la bonne référence de cette phrase, je ne me mouille pas trop, c'est hyper sélectif et très difficile). Je crois que je vais bien. Moralement, tout va bien, sentimentalement, c'est le bordel. ça l'a toujours été mais je retrouvais toujours mon fil d'ariane, là il s'est emmellé et je me sent tout merdique, j'arrive pas à défaire le noeud. Je me sent bizarre, je suis en train de croire que j'éprouve plus que ce que je ne croyais envers deux personnes. Elles me manquent, pas... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 18:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 mars 2005

Epistolaire et pseudo philosophie de la vie.

Histoire de mail, discussion avec une amie sur certaines chose, "inutile mais intérressante quand à la réflexion masculine"(une amie qui me lisait). G. à 22:54 Sacré Darwin, va :) Hé bien S. est célibataire, mais sort d'une histoire difficile. Les femmes réservées et mystérieuses t'interressent ? Héhé :) Bon, t'inquiette, je le répéterai pas ! Darwin à 23:01 citation : "Les femmes réservées et mystérieuses t'interressent ?" oui, en plus elle est jolie, mais elle peut rester célibataire tu sais, c'est la seule... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 12:21 - Commentaires [3] - Permalien [#]
02 mars 2005

Traduction du message précédent(car j'écris comme un cochon et que c'est quasiment illisible)

"En ce moment je me pose pas mal de questions. Je reste de longs moment silencieux, isolé. Je tente de répondre à ces questions. Parfois j'ai des réponses, plus souvent j'ai des pistes de réflexions, données par des amies via le net et doncj'ai découvert(sur moi) plusieurs choses. La première, c'est que si certaines filles que je fréquente, si elles me le demandait en ce moment, le lâcherais ma pseudo-philosophie du célibat libertin pour tenter le coup avec elles. Le soucis, c'est que je ne sais pas si elle nourrissent les... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 12:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]

  Avertissement
Ce blog est édité sous un faux pseudo.
Darwin est une identité que j'ai pris
pour pouvoir écrire ici des choses très
personnelles, sans pour autant blesser
mes proches ou les personnes concernées
par ces notes.
Veuillez excuser ce subterfuge.