Un reptile sur le divan

Wild.

01 juillet 2004

Pistile, corolle et bonobos.

Lié par une fleur, toute numérique soit-elle,c'est tellement plus joli qu'un serment surrané.Les bonobos sont tellement plus en paix,ils règlent leurs problèmes avec le sexe,et comme le dit Brigitte Fontaine en guestdans une chanson de M, ils étaient l'avenirde l'humanité mais se sont fait avoir par uneespèce plus bellisciste et violente, nos ancètres.Parfois je me crois tributaire des bonobos,je règle mes problèmes sentimentaux parle sexe, souvent, par la passion, surtout.Même si j'ai une tendance à l'emportement,mes actes dépassent... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 10:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 juin 2004

Heureux, et ce n'est pas peut dire.

Il est des personne qu'on rencontre une fois, qui nous marquentet qui ensuite n'apparaissent que trop épisodiquement pourque la sensation soit tenace. Mais, il suffit de quelques heures partagées,d'actes manqués désirés, de correspondance enfiévré suivitd'une communication orale passionnée pour se sentir chambouléet revigoré. Ressentir des émotions perdues depuis longtemps,dont on avait oublié la saveur. Se languir de nouveau jusqu'àune prochaine rencontre lointaine mais probablement fusionnelle.J'avais réellement oublié tout cela,... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juin 2004

Le cerveau du reptile.

Extrait d'une conversation, hier soir, tard dans la nuit :le reptile dit :pourquoi m'avoir fait une proposition,enfin, pourquoi moi? j'ai quoi de spécial? lunettes et tailleur dit :un cerveau mon cher lunettes et tailleur dit :qui a la chance ( ? ) d'être monté dans un ordre similaire au miens, et que je me plais donc capable d'aimer et d'imaginer des choses qui me sembleraient particulièrement divines le reptile dit :"des choses particulièrement divines" woua, genre les trucs que je fais tout le temps au lit... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 22:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 juin 2004

La "lâcheté" du reptile.

"faut se rendre à l'évidence, tu m'attire beaucoup, pour l'instant,je ne sais pas où j'en suis, mais j'y réfléchis" Voilà, ça à été si facileà dire par msn, mais je sais que je serais tombé en syncopesi j'avais tenté de le dire de vive voix. Mon gros, mon énormeproblème. Mettez moi devant des gens que je ne connaît pas,sur une scène, j'aurais le trac, mais il disparaîtrait vite et seraisaussitôt remplacé par une certaine euphorie. Mais, devant elle, je suis resté coi, impossible de dire quoi que ce soit. Rester à côtéà sourire quand... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 20:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 juin 2004

Je ne voulais pas...

... dormir seul hier soir.Enfin, c'est ma faute aussi. Par mon célibat volontaire, mon refus du couple,mes nuit ne sont accompagnées que suivant l'humeur des mes amies.J'ai leur numéro, mais je ne les appelle pas, je ne viens que si elle en ont envie.Mais hier soir, c'est moi qui ne voulais pas dormir seul. Avec un ami, noussommes sortis, pour faire acte de socialisation et rechercher des informationspour mes vacances. Puis, nous sommes passés à Paris, faire une course, sur place, nous anvons mangés et nous sommes rentrés. Pas... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 12:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 juin 2004

Enfin.

Enfin, le reptile va bientôt partir dans le sud, pour environ deux semaines,d'ici la semaine prochaine. A peine arrivé et déjà une pause dans ce carnet.N'empèche, ça fait du bien de pouvoir dire :Je vais pouvoir draguer beaucoup de jeunes femmeset les rendre accros à mon corps, sur les plages ensoleillées :Et soudain se rendre compte :Puis de toutes façons, je drague pas, ce n'est pas mon truc.Merde, c'est les vacances...
Posté par Darwin à 01:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 juin 2004

Et finalement revenir sur sa décision.

Parfois on dis des choses, on s'assure soi-même de sa déférenceenvers un concept. Puis, on accepte quand même de discuter.On ré-apprends que les mots qu'on se refusait, on se rend comptequ'effectivement on pourrais être capable de les redire.Mais, on est encore trop jeune dans ses propres cicatrices alorson demande un répis au destin. Mais j'abuse sûrement, bientôtun an que je force le répis et le destin, un an que je joueà celui qu'on n'attrape pas ou que l'on croit attraper.Je suis en train de réfléchir à cela, ma position ploie... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 23:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 juin 2004

Le problème avec les minis crises de conscience.

Donc, le problème avec ces crises, c'est que ça tombe n'importe quand.J'ai une sorte de manie, je ne peut pas m'empêcher d'avoir un flotde réflexions sous-jacentes qui turbinent dans leur coin, attendant le momentpropice pour la révélation finale(comme dans Fantômas) et donc me faireprendre conscience d'un truc qui me turlupinait sans que je m'en rendevraiment compte.J'ai cette bizarre aptitude de sentir les gens, avec plus ou moinsd'acuité. Je peut me rendre compte qu'il y a quelque chose quine va pas chez quelqu'un, mais disons que... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 14:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 juin 2004

Le courrier du coeur, vive les frustrés.

On m'a dit que j'ai fait ce blog pour dénicher des internautes à lutiner.Faux, si j'avais voulu en arriver là, je ne l'auraispas ouvert sous un fauxpseudo, je n'aurais pas créer cette boîte à courriel.Que cela soit clair, je n'ai pas besoinde cet artifice pour combler ma libido,je ne raconte pas tout ici, ni ailleurs.Ici, je raconte, je ne nomme pas,les protagonistes sont dénomméspar des "je" des "elle", c'est tout.Je suppose que ces jeunes fillesqui m'ont supportés en intimitén'aimeraient pas que leurs frasquessoit exposées... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 00:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2004

Et pourtant je ne suis pas étonné.

Je viens de jeter un oeil dans les stats de ce trucplus intimiste que mes autres trucs, je suis surpris.Ouvert le 12 juin à 2:38, aujourd'hui plus de 530 visites.Bon, il faut en retirer une bonne trentaines qui sontles miennes, quand je regarde les commentaireset quand j'y répond. Puis ensuite je jette un oeilsur les différents accès. Beaucoup viennent des jolisblog de Mélinette et de Diane Groseille, puis ensuited'un autre blog(moins de visite de celui-ci) "Pressionon a blog-note".Enfin, les recherche google et yahoo. Les... [Lire la suite]
Posté par Darwin à 12:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

  Avertissement
Ce blog est édité sous un faux pseudo.
Darwin est une identité que j'ai pris
pour pouvoir écrire ici des choses très
personnelles, sans pour autant blesser
mes proches ou les personnes concernées
par ces notes.
Veuillez excuser ce subterfuge.