Un reptile sur le divan

Wild.

17 juillet 2005

Mais pourquoi...

Mais pourquoi tu te poses ce genre de question ?
Tu ne crois qu'on y pense pas assez quand ça arrive ?

Il faut apprendre, a accepter que le regard de l'autre puisse être différent du regard général, de son propre regard. Il faut accepter de faire des concessions mais pas non plus se traîner au sol, il faut aussi exiger quelques concessions de l'autre, le sens unique n'a jamais mener a rien qu'à l'impossibilité de retour au point de départ.

J'aime ma langue dans ta bouche, nos langues sur nos sexe, les carresses, quand tu dors sur moi, j'aime toutes les petites choses, les petits détails qui font que tu es toi et pas une autre, je vire fleur bleue, je dégouline de pitites fleurs et d'arc en ciel, de miel et de parfum de lavande.

Je n'aurais jamais pensé ça de moi.

Et finalement, on fini par(presque) aimer ça aussi.

Par contre je déteste toujours Anne Geddes.

(note post-datée)

Posté par Darwin à 01:30 - Sentiment - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    tout est bien qui fini bien alors ^^
    don's worry, be happy !

    Posté par assayah, 18 juillet 2005 à 17:49 blog
  • au fait...

    ce que ta bouche et celle de ta copine font, on a pas trop envie de le savoir...
    enfin, je dis ça pour elle ! moi je suis une perverse, j'adore le cul.

    Posté par assayah, 21 juillet 2005 à 18:37 blog
  • J'suis comme Assayah XD loool

    Moi non plus j'aime pas Madame Bébé-escargot-en-photo... erf...

    Posté par Finou, 21 juillet 2005 à 22:16 blog

Poster un commentaire







  Avertissement
Ce blog est édité sous un faux pseudo.
Darwin est une identité que j'ai pris
pour pouvoir écrire ici des choses très
personnelles, sans pour autant blesser
mes proches ou les personnes concernées
par ces notes.
Veuillez excuser ce subterfuge.
adresse mail : un_reptile_sur_le_divan([at])yahoo.fr