Un reptile sur le divan

Wild.

07 mars 2005

"Malheur de malheur" *

* (un bout de photo retravaillé au premier qui envoie la bonne référence de cette phrase, je ne me mouille pas trop, c'est hyper sélectif et très difficile).

Je crois que je vais bien.
Moralement, tout va bien, sentimentalement, c'est le bordel. ça l'a toujours été mais je retrouvais toujours mon fil d'ariane, là il s'est emmellé et je me sent tout merdique, j'arrive pas à défaire le noeud.
Je me sent bizarre, je suis en train de croire que j'éprouve plus que ce que je ne croyais envers deux personnes.
Elles me manquent, pas comme un manque physique, mais affectivement.

Je disais précedement que je croyais que si elle me demandais de tenter quelque chose avec elles, je dirais oui. J'ai changé d'avis, je crois que ce serait "éperduement".

Merde.

Posté par Darwin à 18:44 - Sentiment - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Pour le noeud, y'a bien la solution d'Alexandre le grand, mais quand je vois comment il a fini, je sais pas si je conseille ...

    Posté par DDrimene, 07 mars 2005 à 21:08 blog
  • Gordas...

    Oui, j'ai pas trop envie de trancher la question.

    Posté par Darwin, 08 mars 2005 à 01:19 blog

Poster un commentaire







  Avertissement
Ce blog est édité sous un faux pseudo.
Darwin est une identité que j'ai pris
pour pouvoir écrire ici des choses très
personnelles, sans pour autant blesser
mes proches ou les personnes concernées
par ces notes.
Veuillez excuser ce subterfuge.
adresse mail : un_reptile_sur_le_divan([at])yahoo.fr