Un reptile sur le divan

Wild.

25 octobre 2004

Pour la centième, du fiel, pour tuer les abeilles.

Oui, pas de bilan, ça sert à rien j'en ai fait tout seul au fur et à mesure de l'écriture.

Je veux juste réagir sur mon comportement, j'égocentrise autant, mais mon comportement dans mes lectures a changé.
Avant, quand je lisais des blogs de poésie, je me disais "Ouah, c'est beau, c'est poétique" maintenant je trouve ça à chier, la plupart du temps, les sites sur fond noir avec des strophes sur le malheur de l'âme m'ennuie, ça a déjà été fait, rien qui n'innove, ya que Rimbaud et Verlaine qui aient compris ça.
Je préfère désormais les mots crus, alignés comme des balles dans un chargeur, chacuns prêt à tuer les derniers neurones viables économiquement du lecteur surchauffé.
Quand j'ai débiné de la vie réelle et me suis épanché sur mes pauvres petits malheurs bienheureux(je suis toujours en vie, j'ai perdu personne de cher et il m'arrive d'avoir des relations sexuelles de temps à autre), j'ai jamais eu l'idée de les poétiser, non, à la limite je faisais attention à la mise en forme, abusais des répétition, mais jamais Ô grand jamais je n'ai essayé d'aligner des strophes à rîmes en vers, libres ou non.
La poésie d'adolescents tourmenté est la pire,  ils ne voient pas le bonheur d'avoir cet âge, quand le sexe se découvre et quand il est encore possible de ne pas devenir un vieux con.

Car l'âge du vieux con, mesdemoiselles et messieurs, à bien baissé, il avoisine 20 ans maintenant, je le sais bien, j'en ai 24.

Posté par Darwin à 22:09 - vomi mental - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

  • argh

    si t'aimes les mots cru alors tu dois vraiment bien aimer mon blog (lol) gros bisous et je suis tout à fait d'accord avec toi sur la poésie d'ado. pouark !

    Posté par assayah, 26 octobre 2004 à 22:56 blog

Poster un commentaire







  Avertissement
Ce blog est édité sous un faux pseudo.
Darwin est une identité que j'ai pris
pour pouvoir écrire ici des choses très
personnelles, sans pour autant blesser
mes proches ou les personnes concernées
par ces notes.
Veuillez excuser ce subterfuge.
adresse mail : un_reptile_sur_le_divan([at])yahoo.fr